Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Le constructeur américain, ancien numéro un mondial, a indiqué mercredi 16 juin par la voix de sa PDG que l’entreprise pourrait accepter les paiements en Bitcoins si à l’avenir la demande des clients était suffisamment forte en ce sens.

C’est une annonce qui est loin d’être passée inaperçue du côté de la planète Bitcoin. Au cours d’une interview donnée à CNBC, Mary Barra, PDG de General Motors, a en effet déclaré que son groupe pourrait se montrer favorable à l’idée d’acheter des véhicules avec la première cryptomonnaie mondiale.

« Rien ne nous empêche de le faire. Nous serons guidés par la demande de nos clients. Dans ce cas, nous ferons le nécessaire pour simplifier autant que possible le process d’achat et de propriété. Nous suivrons ce qu’ils nous diront de faire », a souligné la dirigeante de l’entreprise de Detroit.

Cette information a redonné des couleurs au cours du Bitcoin, qui a connu ces dernières semaines une chute importante. Depuis, la cryptomonnaie est repassée temporairement au-dessus des 40.000 dollars, alors que le constructeur automobile Tesla a (encore) changé d’avis sur le Bitcoin. Le spécialiste de la voiture électrique a en effet indiqué qu’il pourrait finalement accepter les transactions avec cette cryptomonnaie à condition que 50% de l’énergie utilisée pour le minage provienne d’énergies renouvelables.

Comment réagissez-vous à ces initiatives et pensez-vous que le cours du Bitcoin est trop dépendant des décisions et humeurs des grandes entreprises internationales, dont Tesla notamment ? On attend vos réactions !



Laisser un commentaire