Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

L’offensive de la Chine afin d’interdire le minage des cryptomonnaies atteint un nouveau palier, ce qui a fait chuter à nouveau la plus célèbre des cryptodevises, le Bitcoin, sous les 32.000 dollars lundi.

Le Bitcoin et les altcoins ont connu lundi de nouvelles tensions sur les marchés après que la province du Sichuan ait fermé de nouvelles fermes de minage, suite à une décision prise dimanche 20 juin par les autorités locales.

Ces fermes, qui permettent de valider les transactions en Bitcoins via des calculs complexes, sont très énergivores et nécessitent des super ordinateurs fonctionnant 7jours sur 7. Une grande partie de l’électricité utilisée provient ainsi d’usines à charbon, très polluantes, et que la Chine souhaite réguler.

Cryptomonnaies « non grata »

Pour être certaines que leur croisade contre les cryptoactifs soit couronnée de succès, les autorités ont ainsi exigé que les fournisseurs d’électricité cessent d’approvisionner les sociétés soupçonnées de participer au minage. Le gouvernement chinois justifie cette décision par l’impact environnemental causé par cette activité energivore et la lutte contre le blanchiment d’argent.

Pensez-vous que cette décision va encore accélérer la dégringolade du Bitcoin et des autres cryptodevises ?



Laisser un commentaire