Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

25 000 wallets russes bloqués ! Coinbase se défend contre les critiques


Aux Etats-Unis comme dans l’UE, des experts travaillent à ce que les sanctions imposées à la Russie en raison de la guerre en Ukraine soient respectées. Dans leur ligne de mire : les crypto-monnaies. Bitcoin et autres sont censés être un bon moyen de contourner les sanctions financières. Ce n’est pas du tout le cas, soulignent les grandes bourses de crypto-monnaies Binance et Coinbase. Cette dernière bloque actuellement environ 25.000 portefeuilles russes – mais cette mesure n’a pas tant à voir avec les sanctions actuelles.

1.200 portefeuilles crypto appartiennent à une seule personne

Dans un billet de blog, Coinbase, la troisième plus grande bourse de cryptographie en termes de volume d’échanges, a expliqué que les adresses bloquées étaient liées à des personnes ou des entreprises russes qui – selon Coinbase – sont impliquées dans des activités illégales. L’avocat en chef Paul Grewal a cité l’exemple d’une personne de nationalité russe qui fait l’objet de sanctions depuis 2020 et dont Coinbase bloque les 1 200 portefeuilles. Pour le reste, Coinbase n’a pas révélé si et combien de ces blocages étaient liés aux sanctions actuelles contre la Russie, comme le rapporte The Verge.
Au lieu de cela, la cryptobourse s’est défendue contre les reproches selon lesquels les cryptomonnaies se prêteraient particulièrement bien au contournement des sanctions. Certes, les crypto-portefeuilles peuvent être ou ont été créés de manière anonyme et il n’est pas nécessaire d’avoir un compte bancaire traditionnel pour les gérer. Mais selon l’expert juridique Grewal, toutes les transactions sont traçables et peuvent être consultées publiquement de manière permanente. Il serait ainsi facile de dissuader les comptes illégaux de négocier des cryptomonnaies sur des bourses comme Coinbase.


Le marché des cryptomonnaies trop petit et trop traçable pour les “mauvais garçons”.

Le patron de Binance, la plus grande bourse de crypto-monnaies au monde, met en avant une autre facette lorsqu’il s’agit de défendre ses propres services. Changpeng Zhao a fait savoir que le marché des cryptomonnaies était bien trop petit pour pouvoir aider efficacement la Russie à contourner les sanctions. De plus, les cryptomonnaies sont encore très peu répandues en Russie. En outre, la part des transactions cryptographiques liées à des activités illégales a atteint un niveau historiquement bas en 2021. Selon le fondateur de Binance, les “méchants” se tiennent de plus en plus à l’écart du marché des cryptomonnaies, car celui-ci est trop traçable.


Notre contenu peut contenir des liens d'affiliation naturelle pour des produits que nous utilisons ou aimons. Si vous effectuez une action (abonnement, achat) après avoir cliqué sur l'un de ces liens, nous gagnerons un peu d’argent pour le café que nous promettons de boire tout en créant plus de contenu utile comme celui-ci.

Newsletter
Recevez nos actualités crypto condensés (presque) tous les jours !
Email



Laisser un commentaire