Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Le zapping des actualités cryptomonnaies du 13 au au 17 décembre 2021


La Fed n’a (pour l’instant) pas peur des cryptomonnaies

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a indiqué mercredi qu’il ne considérait pas les monnaies virtuelles comme un problème pour la « stabilité financière » du pays, bien qu’il admette que ces actifs sont « vraiment spéculatifs ». Cette annonce est intervenue alors que la banque centrale américaine a indiqué qu’elle allait progressivement retirer ses achats d’obligations et prévoir trois hausses de son taux d’intérêt de référence l’année prochaine.

Les déclarations de Jerome Powell vont à l’encontre de celles des régulateurs de la SEC (le gendarme boursier américain), qui souffle le chaud et le froid sur les produits basés de la crypto. « Les monnaies stables peuvent certainement être une partie utile et efficace du système financier au service des consommateurs si elles sont correctement réglementées » a néanmoins indiqué Powell.

90% des bitcoins désormais minés !

Depuis lundi 13 décembre, 90% des bitcoins, soit environ 18,9 millions de jetons, sur une offre maximale de 21 millions, ont été minés. Désormais, les mineurs du monde entier vont être en compétition pour miner les 10% restants, une opération très énergivore et qui nécessite des ordinateurs extrêmement puissants. Cette pratique devrait prendre environ 119 ans.

« En théorie, au cours de toutes ces années, le prix du cryptoactifs devrait augmenter d’au moins 30 fois le coût actuel du mining. Une fois que le bitcoin atteint la barre des 240 000 dollars, il faudrait ajouter au moins une double rentabilité, ainsi qu’une inflation centenaire », notent les analystes.

Royaume-Uni : les publicités en faveur des cryptomonnaies interdites par l’ASA

L’Advertising Standards Authority (ASA), l’autorité britannique de contrôle de la publicité, vient d‘interdire sept campagnes publicitaires faisant l’éloge des cryptomonnaies. L’ASA estime que ces annonces incitaient à « investir dans les crypto-monnaies sans avertir du risque que cela représente. »


Les entreprises visées sont Coinbase Europe, eToro, Papa John’s, Luno Money, Exmo Exchange, Payward et Coinburp. Le régulateur de la publicité tire à nouveau à boulets rouges sur ces sociétés, après avoir fait retirer des métros et bus londoniens la campagne publicitaire de la plateforme d’échange Luno qui incitait à acheter des bitcoins.

Régulation des cryptomonnaies : le FMI clairement pour

Face à la croissance d’utilisation des cryptomonnaies par les particuliers mais aussi les pays (coucou Salvador) le FMI alerte sur les risques accru d’un flux « déstabilisateur » de capitaux qui pourraient être entrainés par une réglementation non contrôlée. Les cryptoactifs ainsi que les produits et services connexes ont connu un essor important ces dernières années, et leurs interdépendances avec le système financier réglementé se multiplient.

Les décideurs peinent à surveiller les risques qui émanent de ce secteur en pleine évolution et largement non réglementé. Ces risques qui menacent la stabilité financière pourraient bientôt devenir systémiques dans certains pays, souligne le FMI. Un organe dédié à la collaboration avec les grands acteurs de la cryptosphère mondiale a donc été créé afin de travailler avec eux pour résoudre les défis technologiques, juridiques, réglementaires et de surveillance posés par la cryptoïsation.

Après le Bitcoin, Tesla va-t-il accepter le dogecoin ?

Elon Musk, le patron de Tesla, aurait-il fait une nouvelle déclaration d’amour à la cryptomonnaie à la tête de chien ? Le multimilliardaire a en tout cas indiqué sur son compte Twitter que son entreprise allait rendre « certains produits achetables en Dogecoin et voir comment cela marche ».

Il a notamment indiqué dans une interview au Times que la monnaie virtuelle, lancée au départ comme une « blague idiote », était plus adaptée aux transactions que le bitcoin, ce dernier ayant un cout par transaction élevé.


Notre contenu peut contenir des liens d'affiliation naturelle pour des produits que nous utilisons ou aimons. Si vous effectuez une action (abonnement, achat) après avoir cliqué sur l'un de ces liens, nous gagnerons un peu d’argent pour le café que nous promettons de boire tout en créant plus de contenu utile comme celui-ci.

Newsletter
Recevez nos actualités crypto condensés (presque) tous les jours !
Email



Laisser un commentaire