Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Anna Paglia – un cadre supérieur d’Invesco – a expliqué que sa société a retiré sa demande d’ETF Bitcoin Futures en raison des règles de la SEC. Séparément, Bitwise Asset Management a également retiré sa demande de création d’un ETF basé sur des contrats à terme, estimant que ce n’est pas une décision appropriée à long terme.

Invesco a donné son explication

Invesco – une société d’investissement américaine gérant plus de 1 500 milliards de dollars d’actifs – a déposé auprès de la Securities and Exchange Commission une demande de lancement de deux ETF basés sur des crypto-monnaies en août de cette année. Quelques mois plus tard, la société a retiré ses demandes quelques heures seulement avant que l’ETF Bitcoin Futures ne soit censé entrer en service et n’a pas réussi à justifier sa décision.

Dans une récente interview, Anna Paglia – responsable mondiale des ETF et des stratégies indicielles chez Invesco – a pourtant expliqué qu’un tel produit aurait été trop “coûteux” pour les investisseurs. Elle a affirmé que ces règles de la SEC créeraient un contango du Bitcoin Futures ETF – ce qui signifie que les prix des contrats à terme seraient plus élevés que ceux du spot – nuirait aux investisseurs.

La Commission autorise les ETF avec une exposition de 100% aux contrats à terme de Bitcoin uniquement, ce qui n’est pas ce qu’Invesco visait :

“Nous n’avons jamais pensé qu’ils seraient efficaces lorsqu’ils représenteraient 100 % du produit”.

Au lieu de cela, la dirigeante a révélé que le portefeuille idéal de son entreprise était un mélange de contrats à terme, de Bitcoin physique, de swaps, d’ETF et de fonds privés investissant dans l’industrie du Bitcoin. Ainsi, les investisseurs bénéficieraient d’une protection maximale en cas de pénurie de liquidités, a-t-elle opiné.


“Notre incapacité à le faire a vraiment motivé notre décision. Plus nous avons étudié le marché et l’espace, plus nous avons réalisé qu’il y avait de meilleures façons de fournir cette exposition particulière au lieu d’aller de l’avant et de donner aux investisseurs quelque chose qui n’était pas aligné avec ce qu’ils attendent d’Invesco.”

Matt Hougan – directeur des investissements de Bitwise Asset Management – a donné une raison similaire pour laquelle sa société a décidé de renoncer à lancer un ETF BTC basé sur des contrats à terme. Il estime qu’un tel produit serait trop cher pour les investisseurs, et qu’il ne serait pas adapté au long terme :

“Si vous faites un pari à court terme, [ils] peuvent être parfaits. Pour les investisseurs à long terme, il peut y avoir de meilleures opportunités.”

Le succès de BITO

Le premier ETF adossé à des contrats à terme sur la stratégie du Bitcoin a vu le jour le 19 octobre de cette année. Il s’agissait d’un accomplissement majeur pour l’industrie des crypto-monnaies puisqu’un tel produit n’existait pas aux États-Unis jusqu’alors.

BITO a généré un volume d’échanges d’environ 1 milliard de dollars le jour de son ouverture, plus de 24 millions d’actions ayant changé de mains, et il est devenu le deuxième fonds le plus échangé de tous les temps.



Laisser un commentaire