Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Les dix commandements de l’investissement en jetons non-fongibles


Laissez-moi deviner. Vous voudriez acheter des œuvres numériques mais vous ne savez pas lesquelles retenir. Je m’en doutais. Cet article que voici renferme une liste de 10 commandements qui vous permettront de tirer votre épingle du jeu sur le long terme.


La règle d’or est que toute collection dotée d’un potentiel réel dispose d’une communauté engagée. Elle est très active sur les réseaux sociaux et son entrain est contagieux. C’est de loin la méthode la plus efficace pour attirer toujours plus d’investisseurs. Une fois que l’on a soigneusement étudié le degré d’implication des détenteurs, il faut prêter attention aux échanges entre les responsables du projet et la tribu. L’écoute, la coopération et la transparence sont-elles portées au pinacle ? Ce sont là 3 dispositions indispensables à la longévité de la collection.


Les moutons de Panurge ont une mauvaise réputation pour une raison toute simple. Ils suivent bêtement le mouvement de la foule. Toujours embrigadés, les simplets ! Maintenant, mon petit doigt me dit que vous ne faites pas partie de cette engeance. Et donc, vous sortez le portefeuille au son du canon et vous vendez au son du clairon. Prendre des décisions la tête froide est nécessaire dans ce secteur. Les émotions doivent rester sous contrôle en tout temps et à tout moment.



Opensea est rempli d’éventails plus intéressants les uns que les autres. Conséquence : on ne sait pas où donner de la tête. Trop de choix ! Dans un tel contexte, il faut des repères pour ne pas s’égarer. Pour ce faire, je fouine souvent dans la liste des abonnés histoire de voir si des artistes en vogue ou des personnalités se sont abonnées. Si oui, c’est un très bon signe.



Aussitôt une collection retenue, aussitôt la règle de 3 s’applique. Cela signifie qu’il faut impérativement acheter 3 exemplaires de tout projet dans lequel on investit. Un des 3 composants du trio est à vendre quand la collection commence à gagner en valeur. L’objectif de la transaction est de récupérer l’investissement de départ. Une fois cette somme empochée, rien n’empêche les 2 autres jetons non-fongibles de prendre la poussière vu qu’ils sont gratuits. Le flair aidant, il arrive qu’on tombe sur certains qui s’apprécient tels des grands crus. Une bonne pincée de patience et du temps à volonté sont aussi nécessaires.



On ne va pas se mentir. L’appât du gain est la principale raison pouvant expliquer notre intérêt soudain pour l’art numérique. De nombreux artistes se démarquent grâce à leur créativité mais nous ne nous intéressons à leurs œuvres que parce qu’elles nous rapportent de l’oseille. Dans ce contexte pécunier, s’attacher à une création n’est pas recommandée car la séparation se complique. Le pognon, rien que le pognon. Aux oubliettes, les émotions !



Le bon sens suggère aussi de se concentrer sur quelques collections prometteuses au lieu d’essayer de les embrasser toutes. On le sait depuis belle lurette. L’excès en tout nuit. L’investissement dans l’art numérique n’échappe pas à la règle. Alors, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre. La grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf peut en témoigner. Ce n’est pas grave de rater une occasion en or. Les bons plans débarquent sur le marché régulièrement.



Le commerce des jetons non-fongibles exige un peu de réalisme et beaucoup de patience. Autrement dit, il est de mauvais aloi de s’attendre à ce qu’une collection fasse la une des journaux dans les jours qui suivent le placement. Très peu d’éventails peuvent se gausser d’un tel exploit. La plupart des projets gagnent en valeur au fil du temps. Voici pourquoi l’investisseur averti ne devrait jamais investir qu’une somme dont la perte ne provoquerait pas un début de calvitie. Tout autre montant ayant une incidence sur la qualité de la vie quotidienne se doit de rester religieusement loin de la spéculation.


Pouvoir se fier à l’équipe responsable du projet retenu est aussi très important. Cette confiance dont il est ici question ne peut évidemment se manifester qu’à la suite de recherches approfondies sur le travail et la feuille de route des développeurs. Une fois qu’elle est présente, patienter devient moins problématique. Et si le prix d’entrée chute à un certain moment pour une raison ou pour une autre, l’œil observateur n’hésitera pas à sortir le portefeuille pour acheter des exemplaires supplémentaires à prix cassé.



Dans le commerce des jetons non-fongibles, il est plus que recommandé de toujours avoir un peu de liquidité sous la main pour ne pas rater les bonnes affaires. On ne sait jamais quand une excellente occasion pointera le bout de son nez. Le mieux que l’on puisse faire est de se préparer comme on n’a pas de boule de cristal pour prédire l’avenir.



Avec si, dit le proverbe, on mettrait Paris en bouteille. Il en va de même dans la spéculation. Tout semble possible à force de suppositions. Le culte du si risque vite de devenir une torture insupportable dans le monde de l’investissement. C’est en ce sens que ce terme est à proscrire du vocabulaire le plus vite possible. Prenons un exemple. Lucien a vendu son cryptopunk moyennant 100 ethereums alors qu’il vaut 120 maintenant. Il évitera de s’en vouloir à cause des 20 ETH qu’il n’a pas su empochés. Il a tout de même gagné pas mal de fric en achetant le jeton non-fongible à prix cassé et en le revendant au prix fort.



Respectez ces dix conseils. Vous vous en porterez mieux. À bon entendeur !


Notre contenu peut contenir des liens d'affiliation naturelle pour des produits que nous utilisons ou aimons. Si vous effectuez une action (abonnement, achat) après avoir cliqué sur l'un de ces liens, nous gagnerons un peu d’argent pour le café que nous promettons de boire tout en créant plus de contenu utile comme celui-ci.

Newsletter
Recevez nos actualités crypto condensés (presque) tous les jours !
Email



Laisser un commentaire