Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Découvrez ces projets cryptos qui étaient de véritables arnaques !


Il ne se passe pas un jour sans que quelqu’un n’ait l’idée de proposer sa propre collection de NFT sur le marché ou de créer de toutes pièces le prochain Meme-Coin. Mais plus l’offre du cryptomonde s’élargit, plus les criminels flairent l’argent facile et tentent de convaincre les utilisateurs crédules d’investir.

Il existe aujourd’hui toute une série de projets cryptographiques et NFT qui ont englouti des millions de dollars américains et qui se sont révélés être des arnaques peu de temps après. Les personnes concernées ont perdu leur argent, tandis que les escrocs ont pris la fuite et, grâce à l’anonymat d’Internet, ne seront probablement jamais arrêtés dans la plupart des cas.

Nous avons rassemblé pour vous les projets cryptographiques qui n’étaient rien de plus que de l’air chaud.

Balloonsville

Les têtes de ballons de Balloonsville étaient l’un des projets NFT les plus importants et les plus hype sur la blockchain Solana. Les avatars de la collection se sont entre-temps négociés pour environ 330 dollars. C’est alors qu’a eu lieu le “rug pull”. Les initiateurs ont littéralement crevé les ballons et se sont enfuis avec leurs gains. Ils se sont emparés d’environ 5.000 jetons SOL d’une valeur de plus d’un demi-million de dollars.

Les singes évolués

Les Evolved Apes ont été décrits sur le marché NFT Opensea comme une collection de 10 000 NFT uniques pris au piège dans un pays sans loi. Ce projet ambitieux devait être suivi d’un jeu qui n’a jamais vu le jour. Le développeur Evil Ape, qui a disparu une semaine après le lancement du projet, était tout aussi hors-la-loi que les singes qu’il avait créés. Auparavant, il avait toutefois emporté 798 éthers, soit l’équivalent de 2,7 millions de dollars, du fonds du projet.


Squid Coin

La série sud-coréenne de Netflix “Squid Game” a connu un succès mondial peu après son lancement sur la plateforme de streaming. Il n’est donc pas étonnant qu’un Coin inspiré de la série ait déjà vu le jour. La croissance initiale du Squid Coin a été importante, mais les premières craintes que les investisseurs soient trompés par des escrocs sont apparues rapidement. Les utilisateurs ont été attirés par un tournoi en ligne qui devait s’inspirer des jeux présentés dans “Squid Game”. Il fallait payer des frais d’inscription dans Squid. Les intéressés ont payé, les fondateurs se sont fait verser des Squid Coins d’une valeur de 3,3 millions de dollars et ont disparu.

Onecoin

Ce devait être l’alternative européenne au bitcoin. Les investisseurs ont sauté sur l’idée de la fondatrice bulgare Ruja Ignatova, mais il s’est avéré à la fin que Onecoin n’était rien de plus qu’un système pyramidal. Au total, le système a rapporté quatre milliards de dollars à Ignatova et à ses complices, avant que l’entrepreneuse ne disparaisse et ne se volatilise depuis. Entre-temps, même le FBI enquête et elle fait l’objet d’un mandat d’arrêt dans 20 pays. Son frère Konstantin a été arrêté en 2019 et inculpé de blanchiment d’argent et de fraude. La plupart des personnes qui occupaient des postes de direction chez Onecoin sont aujourd’hui en prison ou dans la clandestinité.

Crypto Eats

L’escroquerie de Crypto Eats a été pensée jusque dans les moindres détails. La prétendue startup de livraison avait fait fabriquer des vêtements, des sacs de transport, des articles publicitaires et ses propres vélos. Tout semblait si authentique que même des influenceurs ont fait de la publicité pour le nouvel acteur potentiel sur le marché des services de livraison. Mais il n’a jamais été prévu que Crypto Eats livre réellement des repas. Les créateurs de Crypto Eats n’en voulaient qu’à l’argent de leurs investisseurs. Peu après la fête de lancement, Crypto Eats a complètement disparu d’Internet. Mais malgré une préparation complexe, ils n’ont finalement réussi à s’emparer que de 500 000 dollars.

BNB 42

Parfois, les choses semblent trop belles pour être vraies. C’était également le cas du projet de cryptomonnaie BNB 42. Le projet promettait à tous ceux qui investissaient dans les pièces de monnaie virtuelles un gain de 100 % au bout de dix jours. Environ 6.000 personnes ont répondu à l’appel alléchant avant que le site web et le compte Twitter BNB ne disparaissent tout comme les escrocs, avec environ 2,7 millions de dollars dans leurs poches.

Cryptosis

Derrière Cryptosis se cache l’actrice porno américaine Lana Rhoades. La collection NFT se compose de JPEG de dessins animés montrant Rhoades dans différents décors. Au total, Rhoades a déjà gagné 1,5 million de dollars de cette manière, avant de décider fin février de vider complètement le compte et de supprimer son compte Twitter. Selon Hypebeast, une amie de Rhoades a pris la parole sur Discord et a tenté de faire la lumière sur la situation. Rhoades aurait décidé de mettre un terme au projet car, selon elle, il y avait trop de commentaires négatifs et impolis. On ne sait pas ce qu’il adviendra de l’argent.


Notre contenu peut contenir des liens d'affiliation naturelle pour des produits que nous utilisons ou aimons. Si vous effectuez une action (abonnement, achat) après avoir cliqué sur l'un de ces liens, nous gagnerons un peu d’argent pour le café que nous promettons de boire tout en créant plus de contenu utile comme celui-ci.

Newsletter
Recevez nos actualités crypto condensés (presque) tous les jours !
Email



Laisser un commentaire