Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

La bataille pour le silicium surpuissant entre le monde des jeux vidéo et celui des crypto-monnaies a éclaté au grand jour mardi, lorsque le fabricant de puces Nvidia est intervenu pour empêcher que ses cartes graphiques les plus populaires soient utilisées pour le minage de crypto-monnaies.

Cette mesure vise à atténuer la pénurie aiguë à laquelle sont confrontés les joueurs de jeux vidéo et met en évidence l’explosion de la demande des amateurs de crypto-monnaies suite à la flambée des prix cette année.

Nvidia a déclaré qu’elle limitait délibérément les capacités de ses cartes de jeux vidéo les plus populaires afin de les rendre moins utiles pour effectuer les calculs nécessaires à la validation des transactions sur le réseau Ethereum.

Les GPU Nvidia et le minage de crypto-monnaies

 

Connu sous le nom de minage, ce processus implique la résolution d’un problème complexe en échange de fractions d’un jeton – ce qui est devenu de plus en plus attrayant avec la montée en flèche des prix de l’éther, les jetons utilisés sur le réseau.

Les processeurs graphiques de Nvidia, ou GPU, ont d’abord été conçus pour répondre aux exigences du rendu d’images vidéo en temps réel, un défi étant donné la grande quantité de données à traiter simultanément. Cette même technologie a depuis été adaptée pour devenir le moteur de l’intelligence artificielle, l’une des tâches informatiques les plus gourmandes en données, ainsi que de l’extraction de crypto-monnaies.

Rejoignez notre serveur Discord afin d’être alerté des derniers restockage de carte graphique !

Pourquoi une telle décision ?

Bien qu’elle ait entraîné une hausse de la croissance et des bénéfices, la demande de crypto-monnaies a créé un problème pour Nvidia, car de nombreux joueurs de jeux vidéo, qui ont longtemps constitué sa clientèle de base, n’ont pas pu acheter les cartes graphiques les plus récentes.

Les bénéfices de Nvidia sont également devenus de plus en plus liés aux énormes fluctuations des marchés des crypto-monnaies, ce qui a entraîné un boom et un effondrement lorsque le prix des crypto-monnaies est retombé après son dernier pic en 2018.

Limiter l’utilisation des cartes graphiques pourrait également contribuer à pousser davantage d’aficionados de la crypto à acheter une nouvelle famille de puces que Nvidia a lancée plus tôt cette année, connue sous le nom de processeurs de minage de crypto-monnaies.

Les cartes de jeux vidéo peuvent être plus facilement adaptées au minage de l’éther que du bitcoin, le réseau ethereum représentant environ 90 % des récompenses en crypto-monnaies qui peuvent être gagnées en utilisant des GPU reconvertis, selon Nvidia.

Nvidia doit relever le défi d’empêcher les mineurs de crypto-monnaies d’utiliser ses cartes de jeu sans pour autant les écarter complètement des GPU, a déclaré Patrick Moorhead, analyste chez Moor Insights & Strategy. La façon dont elle a géré le manque à gagner jusqu’à présent suggère qu’elle a trouvé le bon équilibre, a-t-il ajouté.

Le guide Tom’s Hardware, qui a récemment mis à l’épreuve différentes cartes graphiques, a jugé que les RTX 3080 et 3090 de Nvidia étaient les meilleures « par une marge assez importante » pour le minage de jetons sur ethereum. Le prix des jetons a été multiplié par près de six depuis le début de l’année, avant un récent repli, ce qui porte à près de 400 milliards de dollars la valeur totale de l’offre de cette monnaie, soit la moitié de celle du bitcoin.

La société a d’abord agi au début de l’année pour limiter la capacité de l’une de ses cartes, la RTX 3060. Mardi, elle a déclaré qu’elle limitait également les dernières cartes 3080 et 3070, qui sont destinées aux joueurs les plus sérieux, ainsi que la dernière version de la 3060.

 

Rejoignez notre serveur Discord afin d’être alerté des derniers restockage de carte graphique !



Laisser un commentaire