Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Le Salvador annonce un projet d’envergure en coopération avec Blockstream et Bitfinex


Dans son discours de clôture de la semaine Bitcoin “LaBitConf” organisée dans le pays, le président salvadorien Nayib Bukele a présenté un nouveau grand projet pour son pays. A la pointe sud du Salvador, dans la région de La Union – alimentée par le volcan Conchagua – une métropole entièrement dédiée à Bitcoin doit voir le jour et s’appeler Bitcoin-City en conséquence.

Un paradis du bitcoin prévu dans un climat tropical

“Venez ici, investissez et gagnez autant d’argent que vous voulez”, a lancé Bukele depuis la scène. Aucune taxe autre que la TVA ne devrait être prélevée dans la ville. La métropole prévue doit fonctionner sans émissions de CO₂. L’énergie devrait être fournie par le volcan voisin Conchagua.

Selon les premiers plans, la ville devrait être de forme circulaire – en référence aux villes fondées par Alexandre le Grand. Elle devrait comporter des quartiers résidentiels et commerciaux ainsi qu’un aéroport. La place du marché située au centre doit être reconnaissable depuis le ciel comme symbole de la CTB.

Le cadre du projet est déjà en place, y compris sur le plan financier

Cela pourrait être considéré comme une utopie si Bukele n’avait pas déjà des partenaires de coopération pour la réalisation du projet. L’initiative est en effet soutenue par Blockstream d’Adam Back et iFinex – l’entreprise derrière le stablecoin Tether (USDT) et la bourse de crypto-monnaies Bitfinex. Selon Samson Mow, directeur de Blockstream, toutes les parties impliquées émettront une “obligation bitcoin” commune d’une valeur d’un milliard de dollars américains :


“Le milliard de dollars sera réparti entre une allocation de 500 millions de dollars de Bitcoin et une allocation de 500 millions de dollars d’infrastructure pour la construction d’infrastructures d’énergie et de minage de Bitcoin dans la région”.

iFinex doit contribuer à la création d’un cadre réglementaire pour les actifs et les titres numériques. L’objectif final est d’aboutir à un cadre juridique qui définisse les conditions nécessaires pour “réglementer, émettre et exploiter des instruments financiers numérisés au Salvador”, selon l’entreprise.

Le président du Salvador est un maximaliste du bitcoin

“Cela fera du Salvador le centre financier du monde”. – Samson Mow, Blockstream

Ce projet d’envergure s’inscrit parfaitement dans le cours intransigeant du bitcoin dans ce pays d’Amérique centrale. Depuis septembre déjà, le bitcoin a cours légal au Salvador, contre la recommandation expresse du Fonds monétaire mondial (FMI). Depuis, le gouvernement profite de chaque occasion pour augmenter son stock de bitcoins, y compris en les achetant en cas de fluctuation des cours. Lors de la LaBitConf, Bukele a également annoncé un nouvel achat d’une valeur équivalente à un demi-milliard de dollars américains.


Notre contenu peut contenir des liens d'affiliation naturelle pour des produits que nous utilisons ou aimons. Si vous effectuez une action (abonnement, achat) après avoir cliqué sur l'un de ces liens, nous gagnerons un peu d’argent pour le café que nous promettons de boire tout en créant plus de contenu utile comme celui-ci.

Newsletter
Recevez nos actualités crypto condensés (presque) tous les jours !
Email



Laisser un commentaire