Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Le Colorado accepte les paiements d’impôts en crypto-monnaies dès cet été


Les impôts sont un sujet délicat pour de nombreux investisseurs en cryptomonnaies. Étant donné qu’en Allemagne, les gains réalisés avec des crypto-monnaies ne sont soumis à l’impôt que si les investisseurs vendent les crypto-monnaies au cours de la première année (les exceptions sont ici le staking, le lending et autres), les investisseurs doivent souvent arbitrer entre deux options. Il peut être intéressant d’accepter la volatilité du marché des crypto-monnaies et de les conserver plus longtemps afin de ne pas payer d’impôt sur le revenu. Entre-temps, il ne s’agit toutefois pas seulement de payer des impôts sur les gains en crypto-monnaies, mais aussi de payer des impôts avec des crypto-monnaies. Ce n’est pas encore possible dans de nombreux endroits. Dans l’État américain du Colorado, cela sera en revanche possible à partir de l’été.

Payer ses impôts avec Bitcoin

Dans une interview accordée à CNBC, Jared Polis, gouverneur du Colorado, s’est exprimé à ce sujet. “Nous nous attendons à ce que cet été, assez rapidement, nous acceptions les crypto-monnaies pour toutes nos taxes gouvernementales”, a confirmé Polis, ajoutant qu’un intermédiaire convertirait les paiements en dollars américains. Cela signifie que l’État américain ne détiendra pas les crypto-monnaies comme le bitcoin sous forme de crypto.

Selon Polis, les risques liés à la volatilité sont tout simplement trop importants pour cela. Comme l’État fédéral doit lui-même régler les dépenses en dollars, il n’a pas d’autre possibilité que de reconvertir les crypto-taxes perçues en monnaie fiduciaire. A l’avenir, il est en outre tout à fait possible que la loi soit appliquée à de nombreux autres domaines.


Le gouverneur du Colorado est un fan des crypto-monnaies

Le gouverneur du Colorado est connu depuis des années pour être un partisan des crypto-monnaies. En 2014, il a été le premier homme politique américain à accepter des dons en bitcoins pour sa campagne électorale. En mai 2021, il avait déjà annoncé vouloir introduire une loi fiscale correspondante. Il semble que ce soit désormais chose faite.

Le chemin vers l’adoption massive des crypto-monnaies est encore long. Certes, de plus en plus d’entreprises investissent dans le bitcoin et autres et commencent à envisager les crypto-monnaies comme moyen de paiement, mais ce sont justement les autorités qui mettent régulièrement en garde contre les dangers du bitcoin. Qu’il s’agisse de sa volatilité ou de son bilan écologique, les critiques à l’encontre du bitcoin sont nombreuses. Pourtant, outre Polis, il y a de plus en plus d’hommes politiques qui s’engagent également pour une intégration des crypto-monnaies.

Ainsi, dans le passé, il s’agissait surtout de Francis Suarez, maire de Miami, et d’Eric Adams, maire de New York. Alors que Suarez avait fait la promotion de Miami en tant que site pour les mineurs de bitcoins et avait déclaré qu’il souhaitait recevoir son salaire en bitcoins, Adams s’était positionné contre le minage. Il souhaitait néanmoins recevoir 3 chèques de salaire également en BTC.


Notre contenu peut contenir des liens d'affiliation naturelle pour des produits que nous utilisons ou aimons. Si vous effectuez une action (abonnement, achat) après avoir cliqué sur l'un de ces liens, nous gagnerons un peu d’argent pour le café que nous promettons de boire tout en créant plus de contenu utile comme celui-ci.

Newsletter
Recevez nos actualités crypto condensés (presque) tous les jours !
Email



Laisser un commentaire