Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

La candidate malheureuse à la présidentielle des États-Unis de 2016 a estimé que les devises numériques sont à même de menacer le dollar.

Selon Hillary Clinton, qui était également à la tête du département d’État américain pendant la présidence de Barack Obama, les nations devraient renforcer leur attention sur ces actifs d’un nouveau genre. « J’espère que les États-nations vont commencer à faire plus attention à la percée des cryptomonnaies – car ce qui semble être un effort très intéressant et exotique […] a le potentiel d’affaiblir des monnaies, d’affaiblir le rôle des dollars en tant que devises de réserve, de déstabiliser des nations », a-t-elle dit lors d’une intervention au Bloomberg New Economy Forum.

Une menace pour les devises fiat


Selon elle, les devises numériques  pourraient donc venir menacer la suprématie du dollar américain, et notamment son statut de monnaie de réserve mondiale. Une crainte que les experts en finance ne partagent pas (encore), mais qui montre à quel point les cryptomonnaies agitent la planète finance traditionnelle.

Bien qu’il ne parlait pas directement de devises numériques, on se rappelle qu’en juillet dernier, son mari et ancien président américain Bill Clinton avait fait part de tout le bien qu’il pensait de la technologie blockchain. “Le potentiel de la blockchain dans son ensemble est immense car il est applicable à travers les frontières et toutes les tranches de revenus. Les permutations et possibilités sont incroyables », indiquait-il au cours de l’évènement Swell,  organisé par la firme américaine Ripple.

Partagez-vous son avis ?



Laisser un commentaire