Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Le zapping des actualités crypto #23 – 13-17 juin


L’hiver crypto pousse les exchanges aux licenciements. Vraiment ?

Depuis la chute des marchés crypto, plusieurs exchanges très connus ont annoncé qu’ils allaient réduire leurs dépenses afin de s’adapter aux réalités du marché. C’est par exemple le cas de Coinbase, Crypto.com, Bitso ou Gemini. Ce dernier, fondé par les frères Cameron et Tyler Winklevoss, a par exemple annoncé qu’il allait se séparer de 10% de ses employés, tout comme Bitso, la plus grande bourse de cryptographie du Mexique.

Mais tandis que certains ferment leurs voiles, d’autres en profitent pour recruter à tour de bras. C’est le cas de Binance, qui a annoncé cette semaine vouloir recruter 2.000 talents en zone Europe, Amérique du Sud, Afrique et au Moyen-Orient. Même son de cloche chez Kraken, qui a annoncé un plan de recrutement de 500 personnes d’ici fin 2022. Les deux groupes estiment que les marchés baissiers sont une excellente opportunité pour investir dans des zones de prix plus « favorables. »

Blockchain et cryptos : invités de choix au salon Vivatech

Le salon français consacré à l’innovation technologique et aux startups qui se déroule à Paris depuis mercredi 15 a donné une place de choix aux thématiques blockchain et cryptos. La preuve, il fallait venir à l’avance le jeudi 16 juin pour assister à la conférence qui accueillait Vitalik Buterin, le fondateur de la blockchain Ethereum, et Changpeng Zhao (ou CZ), le fondateur de Binance, la plus importante plateforme d’échange de crypto-monnaies au monde. Leurs arrivées (physiques pour CZ, à distance pour Buterin), ont littéralement fait exploser la salle. Preuve que les cryptos ont acquis une véritable notoriété, Binance avait un énorme stand sur place. De même, certaines sociétés, comme L’Oréal, animaient des conférences sur la thématique des NFT.

14% : c’est le poids des stablecoins au sein du marché crypto

Avec une valeur nette de 1,15 milliard de dollars, la capitalisation totale des stablecoins est passée de 9 % à 13,8% en quelques semaines, notamment depuis que les principales cryptos (Bitcoin, Ethereum) ont vu leur valeur chuter. Dans l’ordre, les stablecoins à parité de 1 dollar à l’heure actuelle sont :


  • Tether (USDT), avec 72 milliards de dollars de capitalisation.
  • USD Coin (USDC) avec 52 milliards de dollars de capitalisation.
  • Binance USD (BUSD) avec 18 milliards de dollars de capitalisation

Tether représente à lui tout seul près de 60% du volume des échanges.

Russie : des fermes de mining de bitcoins installées sur les sites de Gazpromneft

La troisième compagnie pétrolière russe a indiqué cette semaine qu’elle allait accueillir une ferme de minage installée par BitRiver. Cette société de mining se servira en effet du gaz de torchage disponible sur place pour alimenter en énergie ses machines et miner du bitcoin. Actuellement, la pratique du minage consomme plus de 2% de la production d’électricité du pays, ce qui déplait au Kremlin, qui doit prochainement se prononcer sur cette activité et les cryptomonnaies en général, un projet de loi les encadrant étant à l’étude.

Elon Musk : un procès à 256 milliards de dollars pour avoir promu le Dogecoin (DOGE) ?

Elon Musk - Tesla, Inc.
Elon Musk

Keith Johnson, un investisseur crypto américain, a indiqué avoir déposé une plainte comme l’homme le plus riche du monde du tribunal fédéral de Manhattan. La raison ? Il reproche à Elon Musk et à ses entreprises (Tesla et Space X) d’avoir abusé les investisseurs dans ce qui s’apparente à un système pyramidal de cryptomonnaie. « Musk a utilisé son piédestal en tant qu’homme le plus riche du monde pour exploiter et manipuler le système pyramidal Dogecoin à des fins de profit, d’exposition et d’amusement. […] Chaque déclaration et approbation des défendeurs sur les réseaux sociaux concernant Dogecoin a sciemment amené des millions de personnes à dépenser des milliards de dollars pour investir dans le « Dogecoin Crypto Pyramid Scheme » , souligne la plainte.

Cette attaque par voie de justice et désormais devenue une action collective puisque plusieurs autres plaignants ont rejoint Keith Johnson. Tous demandent 86 milliards de dollars d’indemnité pour compenser les dommages subis, et 172 milliards de dollars au titre de dommages et intérêts.


Notre contenu peut contenir des liens d'affiliation naturelle pour des produits que nous utilisons ou aimons. Si vous effectuez une action (abonnement, achat) après avoir cliqué sur l'un de ces liens, nous gagnerons un peu d’argent pour le café que nous promettons de boire tout en créant plus de contenu utile comme celui-ci.

Newsletter
Recevez nos actualités crypto condensés (presque) tous les jours !
Email



Laisser un commentaire