Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Après le crash de Terra Luna: où sont les réserves de bitcoins ?


Cette semaine, le Terra-USD (UST), le “stablecoin” algorithmique créé par Terraform Labs, s’est effondré. La valeur de l’UST, qui par son nom devait toujours correspondre exactement à un dollar américain, s’est découplée et a chuté jusqu’à 0,04 dollar – une catastrophe financière pour les investisseurs en UST. Des pertes de plusieurs milliards de dollars ont ainsi été enregistrées.

Qu’est-il arrivé aux réserves de soutien en bitcoin ?

La Luna Foundation Guard (LFG), une organisation à but non lucratif créée pour soutenir la croissance de l’écosystème Terra, avait pourtant annoncé qu’elle achèterait jusqu’à 10 milliards de dollars de bitcoins et d’autres crypto-monnaies afin de pouvoir soutenir le stablecoin UST en cas de besoin. En effet, entre janvier et mai de cette année, le LFG avait acheté 80 394 bitcoins pour une valeur équivalente à 3,5 milliards de dollars à l’époque.

Puis, lorsque le cas de soutien s’est présenté à partir du 9 mai, parce que l’UST commençait à baisser, LFG avait annoncé qu’il se séparait de ses réserves de bitcoins et achetait des UST. Il s’agissait ainsi de tenter de rétablir le lien avec le dollar américain.

Le vidage des réserves n’a pas d’effet – Comment ?!

Et effectivement, dans le courant de la journée suivante, les adresses Bitcoin contenant les réserves de LFG ont été vidées – mais sans effet. La question s’est donc assez rapidement posée de savoir si les réserves de bitcoins avaient vraiment été utilisées pour soutenir la valeur du stablecoin.

Cela a également intéressé Dr Tom Robinson, chercheur en chef derrière Elliptic. Lui et son équipe ont utilisé leurs propres outils pour suivre la trace de l’argent et découvrir où se trouvaient les bitcoins LFG.


9 mai : les réserves se vident de façon notable

Le matin du 9 mai, LFG avait annoncé qu’il “prêterait des BTC d’une valeur de 750 millions de dollars à des sociétés de négoce de gré à gré afin de protéger l’UST-Peg (le lien avec le dollar)”. Le fondateur de Terra, Do Kwon, a précisé par la suite que les bitcoins seraient “utilisés pour le commerce”.

A peu près au même moment, 22.189 BTC, qui valaient en réalité à ce moment-là environ 750 millions de dollars, ont été envoyés d’une adresse Bitcoin liée à LFG vers une nouvelle adresse. C’est à cette même adresse que 30.000 autres bitcoins, d’une valeur d’environ 930 millions de dollars, ont été envoyés le soir même. Ils provenaient de différents portefeuilles LFG.

Ensuite, le solde total de 52 189 bitcoins a été transféré en quelques heures sur un compte unique chez Gemini, une bourse de cryptomonnaies basée aux États-Unis. Cette opération s’est déroulée en plusieurs transactions. L’équipe d’Elliptic n’a pas été en mesure d’assurer le suivi des actifs. Elle n’a pas non plus pu vérifier s’ils avaient été vendus pour soutenir le prix de l’UST.

10 mai : le reste de la réserve disparaît également

Une fois ces transactions terminées, il restait encore 28 205 bitcoins dans la prétendue réserve de soutien. Un jour seulement après les premières transactions, c’est-à-dire le 10 mai à 3 heures du matin, le solde total a été transféré en une seule opération sur un compte auprès de la bourse de cryptomonnaies Binance. Là encore, Elliptic n’est pas en mesure de déterminer si ces actifs ont été vendus ou transférés ensuite vers d’autres portefeuilles.

Les bitcoins ne sont donc plus en réserve et n’ont vraisemblablement pas été utilisés à des fins de soutien, ce qui ouvre la voie à d’autres questions intéressantes. Elliptic recommande en tout cas à tous ceux qui souhaitent compenser les pertes subies par l’UST de vérifier si les bitcoins transférés sont toujours détenus sur les bourses mentionnées.


Notre contenu peut contenir des liens d'affiliation naturelle pour des produits que nous utilisons ou aimons. Si vous effectuez une action (abonnement, achat) après avoir cliqué sur l'un de ces liens, nous gagnerons un peu d’argent pour le café que nous promettons de boire tout en créant plus de contenu utile comme celui-ci.

Newsletter
Recevez nos actualités crypto condensés (presque) tous les jours !
Email



Laisser un commentaire