Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Le zapping des actualités crypto #22 – 6 – 10 juin


Ledger lance un fonds de 110 millions de dollars en faveur du Web 3

La licorne Ledger, célèbre pour avoir démocratisé les portefeuilles physiques pour cryptomonnaies va lancer un premier fonds dédié au Web 3. Pour y parvenir, elle s’est associée au fonds global de capital-risque de Cathay Capital.  Le Web 3, c’est l’avenir et il faut y aller ! C’est nouveau et c’est un type d’investissement spécifique sur de nouveaux types d’actifs » a indiqué Denis Barrier, co-fondateur de Cathay Innovation. Cette somme permettra aux entreprises en démarrage de capital d’avoir accès à des ressources financières pour qu’elles puissent innover à grande échelle dès leur lancement.

Porte Monnaie - Registre
Uné clé Ledger

Les milliardaires fans des cryptomonnaies ?

Une enquête menée par le magazine Forbes  auprès des 65 personnes les plus riches du monde dévoile que 30 d’entre eux ont indiqué avoir misé sur les cryptomonnaies. Parmi ceux-là on retrouve notamment :

  • Brian Armstrong, cofondateur de Coinbase (normal…)
  • Michael Saylor, cofondateur de MicroStrategy
  • John Sobrato, fondateur de Sobrato Organization
  • Et bien d’autres encore

En revanche, certains milliardaires boudent encore les cryptos quoi qu’il arrive. C’est le cas de Warren Buffet, le célèbre patron du conglomérat Berkshire Hathaway, ou encore de Bill Gates, ex patron de Microsoft.

Autre donnée intéressante : 80 % des milliardaires qui ont investi indiquent avoir misé moins de 10% de leur fortune, et 3,2% plus de la moitié de leurs avoirs.

Un rapport met en lumière la démocratisation du Web 3

Un rapport publié par The Economist la semaine dernière réalisé auprès de 3 000 consommateurs de différents pays (Singapour, Etats-Unis, Australie, Turquie, Brésil, etc…) donne le ton : les cryptomonnaies ont le vent en poupe ! Cette enquête montre en effet que plus de 60 % des personnes interrogées ont déclaré souhaiter acheter, conserver ou vendre des NFT.

36,6% espèrent voir le Bitcoin devenir une monnaie légale dans leur pays et 34,2% ne craignent pas d’utiliser la DeFi (finance décentralisée) pour effectuer des transactions personnelles. Des chiffres qui montrent une évolution rapide des avis en faveur des actifs cryptos.


Crypto-Monnaie - Binance

Questionnés sur les obstacles qui pourraient actuellement empêcher les devises numériques de faire jeu égal avec les monnaies fiduciaires, les personnes ont mis en avant :

  • Les problèmes liés à une régulation trop contraignante de la part des états (27%)
  • Un désintérêt des consommateurs (25%)
  • Une utilisation encore peu répandue entre les entreprises (24%)

Les paiements en actifs numériques interdits en Russie ?

On ne sait pas trop à quoi joue le parlement russe en matière de cryptos franchement. Tantôt favorable, tantôt défavorable, voici qu’un projet de loi présenté par le chef de la commission des marchés financiers de la chambre basse du parlement russe envisage désormais de proscrire le « actifs financiers numériques » (DFA) pour payer tout type de biens ou de services.

« Le rouble est l’unité monétaire officielle (la monnaie) de la Fédération de Russie. L’article susmentionné interdit l’introduction d’autres unités monétaires ou de substituts monétaires sur le territoire de la Fédération de Russie », peut-on lire sur le projet de loi. La Banque centrale russe soutiendrait ce projet, après avoir indiqué en mai dernier qu’elle ne pensait pas que l’interdiction totale des cryptos était une solution viable à long terme. Vous avez dit girouette ?

Le maire d’une ville australienne propose le paiement des impôts en bitcoins (BTC)

Tom Tate, le maire de la Gold Coast, en Australie, vient s’ajouter à la liste des personnalités publiques autour du monde qui sont favorables au paiement des impôts en bitcoins. « Pourquoi ne pouvons-nous pas payer les impôts en cryptomonnaie si le risque n’est pas élevé ? La volatilité n’est pas si mauvaise. Cela envoie le signal que nous sommes innovants et que nous séduisons la jeune génération » a-t-il indiqué.

Cette déclaration a reçu un accueil chaleureux de la part de Adam Poulton, président de Blockchain Australia. Pour l’instant, le paiement des impôts en bitcoins est possible dans les villes suisses de Lugano, Zoug et Zermatt, et plusieurs élus d’autres pays (Etats-Unis, Brésil…) envisagent de l’autoriser à leurs administrés en 2022 et 2023.


Notre contenu peut contenir des liens d'affiliation naturelle pour des produits que nous utilisons ou aimons. Si vous effectuez une action (abonnement, achat) après avoir cliqué sur l'un de ces liens, nous gagnerons un peu d’argent pour le café que nous promettons de boire tout en créant plus de contenu utile comme celui-ci.

Newsletter
Recevez nos actualités crypto condensés (presque) tous les jours !
Email



Laisser un commentaire