Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Le constructeur de véhicules électriques a déclaré mardi, lors de la présentation de ses résultats trimestriels, avoir engendré des bénéfices à hauteur de 438 millions de dollars, dont 101 millions provenant d’une cession massive de Bitcoins.

Avec des bénéfices s’élevant à 438 millions de dollars au cours du premier trimestre, les résultats de la firme d’Elon Musk se sont révélés en phase avec les attentes des analystes.

Or le Bitcoin n’est pas à étranger à ces chiffres, puisque Tesla a également annoncé avoir cédé pour 272 millions de dollars de jetons, soit 101 millions de dollars. La firme n’a cependant pas indiqué si le solde de 171 millions de dollars correspondait à la conversion de bitcoins en dollars américains, mais les frais élevés qui y correspondent pourraient expliquer ce ratio de conversion.

Une surprise de taille pour les analystes, qui ne s’attendaient pas à voir Tesla se séparer si tôt des 10% du total d’avoir en Bitcoins acquis en février, pour une valeur totale de 1,5 milliard de dollars. Aujourd’hui, Tesla détient encore 1,33 milliard de dollars d’actifs numériques.

Selon Elon Musk, le PDG de Tesla, l’entreprise aurait vendu une partie de ses réserves en Bitcoins pour « démontrer la liquidité » de la cryptomonnaie. Zack Kirkhorn, le directeur financier, a de son côté confirmé que Tesla continuait à « croire en la valeur du bitcoin à long terme » et à accumuler la monnaie virtuelle « à partir des transactions de nos clients achetant des véhicules. »

Une annonce qui a conforté la tendance haussière du Bitcoin ce mardi, après plusieurs jours de relative volatilité.

Et vous, vous les auriez vendu ?



Laisser un commentaire